Qu’est-ce et Qui se trame ?

Tracer des gestes dans l’espace à l’aide d’un pistolet à colle. Les  gestes sont matérialisés par la production d’une variété de lignes (il y a une corrélation entre la vitesse du geste et la qualité de la ligne). Les lignes forment une texture volumique constituée de plein et de vide (10 g de matière/m3). La texture, où la frontière entre le dehors et le dedans reste incertaine, est appelée membrane. Elle résonne avec les éléments et les territoires investis.

Tracer des mouvements dans l’espace à l’aide d’un corps. À son tour, la membrane est investie par le corps en mouvement, elle devient son terrain de jeu. Un jeu d’écho, d’approche, d’appréhension, d’exploration, d’appropriation, et enfin de déconstruction.

De cet événement, il nous reste une boule de matière au poids précis. C’est seulement à la fin de chaque performance que l’on pourra dire :

Qu’est-ce et qui se trame ? xxx grammes de matière.

Performance Tramage texture par Ridha Dhib et Elisabeth Celle pour l’ouverture de la Mostra “Profile”. Espace d’art contemporain En Plein Air, Pinerolo, Italie. 1er septembre 2012.

Les photos c’est par ici

Publicités

Une réaction sur “Qu’est-ce et Qui se trame ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s